Photos Foot - Joie Eden HAZARD - 29.04.2012 - Lille / PSG - 34eme journee de Ligue 1

                            Eden Hazard, fervent adepte du dragon punch

Hier soir a peut-être eu lieu le vrai tournant de la saison. Le Losc a battu le PSG, et revient ainsi à seulement deux points du club du Qatar de la capitale. Quant à celui-ci, il se trouve désormais à cinq points de Montpellier, vainqueur de Toulouse vendredi dernier. Conclusion: non seulement le PSG a perdu beaucoup d'espoir quant au titre, mais il n'est même pas garanti d'avoir la deuxième place, synonyme de qualification directe pour la C1. Et soyons honnêtes: Lille, avec cinq victoires lors des six dernières rencontres de Championnat, mérite plus en ce moment la place de dauphin que le PSG, inconstant et irritant. Paris avait pourtant bien commencé la rencontre, annihilant les attaques adverses, et ouvrant le score par Pastore, à la 48e minute. Mais le tournant du match eut finalement lieu lorsque Sakho, entré en jeu en fin de première mi-temps à la place d'un Bisevac diminué, faucha dans la surface, à la 71e minute, Roux, qui venait d'entrer. Double sanction: penalty (transformé par Hazard) et carton rouge! Sakho, auquel Ancelotti n'accorde pas une confiance absolue, n'a donc pas arrangé son cas hier soir. Et moins de dix minutes plus tard, Roux (décidément) a marqué suite à une tête de De Melo. Ce véritable match à six points a donc été perdu par le PSG, et le pire, c'est que c'est mérité. D'un côté, on a un Hazard monumental, qui marque une nouvelle fois, et fait la misère à la défense parisienne, ainsi que Roux, auteur d'une excellente entrée. De l'autre, on trouve Pastore, certes buteur, mais encore une fois très pauvre sur le plan du jeu, mais aussi Sakho et Gameiro, qui n'ont pas (ou au contraire trop) pesé sur le match. Dur, et triste... Parmi les autres résultats, on retiendra la grosse victoire d'Auxerre sur Brest (4-0) et celle de Bordeaux sur Sochaux (3-0).

Dans les autres championnats, Chelsea a atomisé le QPR de Cissé (unique buteur de son équipe), grâce notamment à un triplé de Torres, qui revient donc en force, après son but du 2-2 de la semaine dernière, contre Barcelone. Mais LE match se jouera ce soir: la fameuse "finale" entre les deux Manchester (MU compte à ce jour trois points d'avance sur City). Ce sera l'équivalent du Clasico espagnol du week-end dernier. En Italie, statu quo: la Juve et le Milan ont remporté leur match, en marquant quatre buts dans les deux cas. En plantant un nouveau doublé, Ibra a conforté, avec 26 réalisations, sa place de meilleur buteur du Calcio. Rien de neuf non plus en Espagne, puisque le Real et le Barça ont également remporté leur match. Les Madrilènes comptent donc toujours sept points d'avance sur le Barça. Pas de gros suspense, donc, mais un gros spectacle tout de même: le Barça a gagné 7-0 contre Vallecano, et le Real a battu Séville, 3-0, avec un nouveau match très abouti de Benzema, auteur d'un doublé et d'une passe décisive. Le duel Cristiano-Messi est quant à lui toujours aussi haletant: le Portugais a mlarqué un but, et l'Argentin a inscrit un doublé. Les deux joueurs en sont donc à 43 buts chacun en Liga. Incroyable! Et passionnant...