Ça fait du bien ! La France a donc gagné 3-0 contre le Honduras, en tirant en plus à deux reprises sur la transversale. Autant j’avais du mal à m’enflammer après le 8-0 contre la Jamaïque, parce que c’était un amical… et parce que c’était la Jamaïque. Autant là, c’est un résultat plus que prometteur. Alors certes, ce n’est que le Honduras, équipe a priori la plus faible de ce groupe, mais ça reste un match de Coupe du monde. Le premier de surcroît. Idéal pour se mettre dans les meilleures conditions pour la suite. J’ai été bluffé par la perf de Benzema, auteur de « 2,5 » buts (celui du milieu étant un tir sur le poteau dévié dans ses propres buts par le gardien). Sur ce plan encore, ça fait du bien. On est bien loin du Karim d’il y a plusieurs mois qui vendangeait à gogo ! S’il se sent en confiance et se montre efficace devant le but tout en continuant à créer du jeu, cela laisse augurer du bon pour la suite ! La qualité de passe de Cabaye, Debuchy et Evra, notamment, a été de même plus qu’intéressante, tout comme la prometteuse prestation de Griezmann, qui donne l’impression de bien sentir le jeu, de jouer intelligemment. Les seules relatives déceptions proviennent pour moi de Pogba et Valbuena. Au sujet du premier, certes il a encore une fois fait montre de belles qualités, mais il aurait pu, et peut-être même dû, être expulsé, pour un stupide mouvement d’humeur. Le Turinois a eu la chance de ne récolter qu’un jaune, mais il doit comprendre qu’à ce niveau, il ne peut pas se permettre de perdre ainsi son sang-froid. D’autant qu’il a déjà été expulsé par le passé en équipe de France. De ce point de vue, je ne l’ai pas trouvé très rassurant. Par ailleurs, Valbuena n’a pas été extraordinaire, on est en droit d'attendre bien plus de sa part – mais on notera tout de même que le Marseillais a le mérite de jouer en deçà les matchs où ses coéquipiers sont inspirés, ce qui ne porte donc pas à conséquence. Pour revenir aux décisions arbitrales, il faut reconnaître qu’outre l’action de Pogba, on n’a pas non plus été malchanceux en ce qui concerne le deuxième carton jaune (pour la faute elle-même ? ou la contestation ?) du Hondurien, alors que cette faute ne méritait peut-être pas une biscotte. Cette expulsion précoce et peut-être un tantinet sévère m’a un peu rappelé le match retour contre l’Ukraine. M’enfin, pas sûr que cela ait changé grand-chose, tant les Honduriens ont paru faibles offensivement, et « anti-joueurs » avec ça, comme on pouvait le prévoir… Pour résumer, malgré un zeste de « réussite arbitrale », un match très offensif qui fait beaucoup de bien, aux spectateurs comme aux joueurs. On peut espérer que ces trois points/buts les libèrent pour la suite de la compétition, très prometteuse, et que l’on attend avec grande impatience. Vivement la Suisse !